Rechercher dans ce blog

samedi 6 octobre 2012

Pub : traduction française des mémoires d'Alan Lomax

Je n'ai pas pour habitude de faire de la publicité, mais cette fois c'est pour la bonne cause. L'initiative est tellement intelligente et militante qu'elle mérite un petit coup de pouce en attendant une chronique en bonne et due forme, ce qui se fera avec certitude dans les semaines à venir. 

Mais de quoi s'agit-il ? Eh bien tout simplement de la traduction en bon vieux français des mémoires d'Alan Lomax, cet ethnomusicologue américain qui a immensément œuvré au cours de sa carrière pour préserver la culture et la musique traditionnelle américaine, en particulier le blues. Pour ceux qui n'auraient pas suivi, je vous invite à lire la chronique que j'ai consacrée à la BD de Franz Duchazeau, Lomax collecteur de folk songs.  Le livre, intitulé Le pays où naquit le blues, sortira le 15 octobre 2012 dans toutes les bonnes librairies, mais vous pouvez dors et déjà commander l'ouvrage sur le site web de l'éditeur, Les fondeurs de briques ; un petit éditeur du Sud Ouest qui ne manque pas d'idées ni de courage pour traduire (grâce à l'action militante de Jacques Vassal, ne l'oublions pas) une telle somme et l'éditer dans le contexte actuel. Les petits veinards qui ont participé à la souscription ont déjà leur exemplaire en main depuis quelques jours, c'est mon cas et je vous garantis qu'il s'agit d'un très bel ouvrage que tout amateur de blues se doit de posséder. Si vous êtes bibliothécaire ou documentaliste, ce livre doit figurer dans votre fonds car il s'agit de l'un des témoignages les plus importants de l'histoire du peuple afro-américain et un ouvrage d'un poids considérable sur le plan musicologique. 

Bonus pour patienter :

- L'émission Tout un monde diffusée sur France Culture a eu l'extrême obligeance d'inviter Jacques Vassal, le traducteur du livre, à l'occasion de cet événement culturel. Le podcast est toujours disponible.

- Fondée par Alan Lomax afin de préserver le patrimoine culturel et musical des minorités, l'association Cultural Equity rassemble sur son site web l'essentiel des travaux de l'ethnomusicologue américain. Une mine d'or pour les archivistes en herbe  : www.culturalequity.org

- Le film documentaire d'Alan Lomax, The land where the blues began est intégralement disponible sur Youtube. 


4 commentaires:

Anonyme a dit…

bonjour,
un livre à mettre sur la liste au père noël...
je suis en train d'écouter le podcast.
Sinon en bouquin le dernier lu question musique est
Neil Young: Long May You Run: The Illustrated History .
see you soon.
Gaëtan

Manu a dit…

Le bouquin sur Neil Young a l'air vachement sympa, merci du conseil.

Anonyme a dit…

http://www.franceinter.fr/emission-pop-etc-alan-lomax

un petit lien.

gaëtan

Manu a dit…

Merci, émission écoutée en streaming hier soir, par contre j'arrive pas à récupérer le fichier du podcast.